Services de visas voyages et visas affaires pour les voyageurs, touristes, expatriés, globetrotters.

Partir à l’étranger, passeport ou visa, Ambassade ou consulat du pays, destination, passeport en cours de validité

Le visa est un document officiel émis par les ambassades et donnant l’autorisation à son possesseur d’entrer sur le territoire. On distingue le visa touriste et le visa affaires. Ce sont des visas de courte durée, c’est à dire moins de 90 jours. Ces derniers permettent de circuler dans l’espace européen.

Tous les étrangers souhaitant venir en France pour visiter ou pour les affaires doivent s’en munir obligatoirement. Le touriste ou l’homme d’affaires ne pourra entrer qu’à la seule condition d’y être autorisée. Attention, dans certains cas, le consulat ne délivre pas le visa et il n’informe pas le demandeur sur les motifs. En règle général, il suffit de consulter les nationalités qui doivent obligatoirement en faire la demande, télécharger les formulaires, s’informer sur les procédures à suivre ou encore déposer une demande. Le visa est obligatoire pour tous sauf pour un ressortissant de l’UE ou de la Suisse.

Les formalités pour le visa se font au consulat. L’intéressé doit venir en personne pour procéder à la biométrie. Les pièces à fournir comportent un formulaire dûment rempli, des photos, les originaux et les copies du passeport et le montant des frais de dossiers. Le consulat peut demander des justificatifs relatifs aux motifs du séjour, relatifs aux moyens de financiers dont le demandeur dispose pour le séjour, un document d’hébergement (dans le cas d’un visa touristique ou d’affaires, ce sont généralement des preuves de réservation d’hôtel), une assurance rapatriement, des garanties de rapatriement (un billet retour ou des moyens financiers personnels suffisants), des documents pour les enfants mineurs de moins de 18 ans, et tous documents permettant de convaincre l’autorité consulaire de l’intention de quitter l’espace Schengen à l’expiration du visa (une activité, un travail , des enfants dans le pays de provenance). Tous les documents doivent être traduits en français par les autorités compétentes.